Catégories
beignet briochesetcie foodies makala mardi gras

Beignets Mardi gras ou la théorie du Makala

Dans 2 jours c’est mardi gras: esprit du carnaval, serpentins et cotillons. Mardi gras, populairement, c’est aussi le jour où l’on déguste les fameux « beignets de carnaval ».

J’ai décidé de vous faire partager une recette traditionnelle de beignet de chez moi communément appelé « Beignet Makala ». Chez moi, le makala est souvent vendu par une femme d’âge mûr appelée « Mamie Makala » dans une échoppe nommée « beignétariat ».

A mon arrivée en France, j’ai eu la joie de pouvoir les retrouver sous le nom de « Croustillons hollandais » (d’ailleurs je n’ai toujours pas vu ce qu’ils avaient d’hollandais…). Quand j’en ai eu marre d’attendre qu’une fête foraine pointe son nez pour les déguster, j’ai appris à les faire avec ma cousine qui m’a montré le fameux tour de main pour avoir des beignets bien ronds.
Ça à l’air facile comme ça mais c’est une recette qui se fait à l’oeil. Dans la cuisine africaine les assaisonnements se font beaucoup au goût et à la texture. Pas de verre doseur ni de balance, juste l’oeil et le toucher! Alors j’ai du peser tout les ingrédients pour pouvoir proposer une recette que vous pourrez reproduire chez vous sans problème. Tout d’abord chez nous les beignets se font en très grosses quantités, j’ai donc adapté la recette.   
Ingrédients pour 4 personnes:

400g de farine
630 ml d’eau tiède
5g de levure de boulanger sèche ou 10g de levure de boulanger fraîche
40g de sucre
7g de sel
Dissoudre la levure dans une peu d’eau tiède, remuer et laisser reposer 10 min. Dans une grande terrine mettre la farine, la levure et le sel, ajouter le reste d’eau tiède progressivement. Mélanger avec un batteur électrique (sinon pour plus d’authenticité vous pouvez battre la pâte avec la main!). Recouvrir de film plastique et laissez lever au moins 3h dans un endroit chaud (à coté du radiateur par exemple). La pâte doit avoir doublé de volume et être élastique.
Faire chauffer de l’huile dans une casserole à bord haut (oubliez la friteuse!). Le niveau d’huile doit être suffisamment haut pour que les beignets puissent flotter. Avec une cuillère à soupe, prendre un peu de pâte et la mettre dans l’huile bouillante, le beignet doit tomber dans le fond et remonter aussitôt. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que l’huile n’est pas suffisamment chaude. Laissez cuire jusqu’à ce que les beignets soient dorés. Égoutter sur du papier absorbant et saupoudrez de sucre.

On peut les manger nature ou accompagnés de bons et succulents haricots rouges en sauce ( le fameux B-H). Il existe également une version à la banane qui est également très prisée, pour cela rajouter une banane écrasée dans la pâte.

Pour les petite curieuses, une vidéo qui montre comment on le fait traditionnellement au Congo.


Pour les amoureux de carnaval, je vous conseille « Orfeu Negro » de Marcel Camus, ce soir à 20h35 sur France Ô. Le mythe d’Orphée et Eurydice revisité et transposé dans les favelas de Rio pendant le carnaval  sous fond de Bossa Nova et de Jazz.  Indémodable, il n’a pas pris une ride…

Ps: merci à Corine (avec un seul « n ») son aide précieuse pour les photos.
Elizete Cardoso – Manha De Carnaval
Catégories
cakes coeur saint valentin

Oh my valentine !






La fête des amoureux pointant son nez, je suis tombée littéralement amoureuse de ce gâteau avec un cœur à l’intérieur. Après m’être creusée la tête pour savoir comment un coeur pouvait se loger dans un gâteau, j’ai fini par dénicher un tuto qui révélait la clé du mystère. Pour reproduire ce petit bijoux chez vous, attachez vos ceintures, c’est un peu complexe mais pas irréalisable.

Tout d’abord les bases:

Le madeira Cake:

500 g de beurre mou
500 g de sucre en poudre
650 g de farine
8 oeufs
1 sachet et 1 cuillère à café de levure chimique
5 cuillères à café d’arôme vanille

Préparation:
Préchauffez le four à 150°C. Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et onctueux. Mélangez la levure à la farine tamisée. Ajoutez les œufs un à un à la préparation de beurre. Incorporez 1 cuillerée à soupe de farine entre chaque œuf. Ajoutez l’arôme.

Incorporez le reste de farine puis versez le mélange dans 2 moules beurré de 20 cm de diamètre. Enfournez pour 30 min, jusqu’à ce qu’ une pointe de couteau ressorte sèche du centre du gâteau. Laissez reposer 5 minutes puis démoulez. Laissez refroidir la génoise 6 heures dans une boîte hermétique ou préparez-la la veille.
Le red velvet Cake:

125 g de farine
300 g de sucre
1 cuillère à soupe de cacao en poudre
½ cuillère à café de sel
1 cuillère à café de bicarbonate de soude + 1 cuillère à café de vinaigre blanc
55 g de beurre mou
1 œufs entier
15 ml  de colorant alimentaire rouge
vanille en poudre
120 ml de « buttermilk » ou babeurre ou lait ribot (si vous n’avez pas de buttermilk, ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre blanc à 240 ml de lait et laissez reposer pendant 10 minutes)
1 cuillère à soupe de philadelphia
Préparation :
Préchauffez le four à 180 degrés.
Mélangez les ingrédients sec (farine , cacao et sel ) et laisser sur le côté.
Ajoutez le colorant alimentaire rouge au buttermilk.
Mélangez le beurre mou et le sucre au batteur à vitesse moyenne jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.
Ajouter les œufs un à la fois puis la vanille. 
Ajoutez ensuite le mélange d’ingrédients secs en alternant avec le babeurre en trois fois. Attention aux éclaboussures!!! (utiliser un bol en verre ou en métal pour éviter de tacher votre bol).  Raclez le bol et mixer jusqu’à l’obtention d’un mélange bien homogène. Dans un petit bol mélangez le bicarbonate et le vinaigre. Rajouter le à la pâte et mélangez assez rapidement .
Mettre la pâte dans un moules préalablement tapissé avec du papier sulfurisé, 
Cuire 30 min ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au milieu du gâteau ressorte avec quelques mies collées dessus.
Laissez reposer pendant 10 minutes, ensuite démoulez tout doucement et laisser refroidir complètement à température ambiante. Émiettez le gâteau et mélanger avec une cuillère à soupe de philadelphia. Reservez.
La crème au beurre à la meringue italienne: (qui n’a pas du tout le goût de beurre !)
6 blancs d’œuf
240 ml d’eau
420 g de sucre
300g de beurre mou
Arôme de vanille
Dans une casserole à feux doux , faire fondre le sucre et l’arôme de vanille dans l’eau. Laisser bouillir sans remuer pendant environ 5 min. Pendant ce temps, battre les blancs d’œufs en neige à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à la formation de pic souples. Lorsque le sirop s’épaissit sans brunir (très important), retirer le caramel du feu et rajouter le en filet sur les blancs et continuer de battre avec le fouet électrique pendant 7 à 10 min jusqu’à complet refroidissement. Rajouter le beurre petit à petit et mélanger au batteur électrique. Réserver.

C’est la première fois que je teste cette crème je ne suis pas très fan de la crème au beurre à cause du coté écœurant mais celle-ci est très aérée à cause de la meringue et est très facile à travailler.

Le montage:

Égaliser le dessus des madeira cakes et divisez les en deux partie égales. Recouvrez les de crème au beurre et assemblez les deux par deux (voir photo).
Par la suite, creuser chaque gateaux comme sur la photo suivante. Un en creux pointu (bas du coeur) ,un en creux mais avec un cône montant au centre (haut du coeur).
Remplir les cavités des deux gâteaux de red velvet cake. Tassez bien. Repérez bien celui qui sera en bas, c’est à dire la pointe du cœur, vous pouvez utilisez deux assiettes différentes, pour ne pas vous tromper et avoir le cœur à l’envers.
Recouvrir de crème les bords du madeira cake qui constitue la pointe (bas du cœur). 
Assemblez les deux gâteaux et recouvrez les de crème sur le dessus et les bords.


Crédit photo: I am baker

Laisser au frais 30 min et servez et attendez de voir la tête de vos invités quand ils verront l’intérieur du gâteau.


 RIP Whitney…

Whitney Houston – All The Man That I Need

Catégories
briochesetcie chandeleur coffee india crêpes indiennes food trip foodies

Team brunch #2: Le Coffee india – crêpes coco

       
      La « Team brunch » s’est réunie de nouveau en ce premier dimanche du mois (on dirait le début de la liturgie à la messe ahahahaha =====> ok, je sors). Cette fois-ci, on a opté pour un brunch complètement atypique: un brunch indien. Il faut dire que je suis une adepte incontestée et incontestable de la cuisine indienne! je ne jure que par le poulet tandoori, le riz basmati et le bien nommé  » naan au frommmââââge ». 



    Direction le « Coffee india » restaurant indien bar lounge, rue Gassendi dans le 14e, pas loin des catacombes. Après une looonnnngue marche musclée dans le froid glacial (Merci au GPS, clin d’oeil à Rohzenn) . Nous arrivons enfin à destination. La décoration est soignée, de bon goût. Banquettes, coussins moelleux pour « s’alounger », bougies, gros rideaux en velours et petites loupiotes de ci de là rendent l’atmosphère chaleureuse et feutrée.

Un seul brunch est proposé. il est à 18 euros et est très copieux, il est composé de:

                               CAFE OU CHOCOLAT CHAUD OU THE INDIEN (à volonté)

JUS D’ORANGE OU ANANAS (à volonté)
**************
PANCAKE INDIEN AVEC DU SIROP DE PALMIER
**************
TOAST DE SAUMON FUME
PAKORA AUBERGINE (beignets d’aubergine)
PAKORA POMME DE TERRE (beignet de pommes de terre)
ŒUFS BROUILLES
CHICKEN TIKKA (poulet tikka)
HARICOT BLANC A LA SAUCE TOMATE
RIZ BASMATI
**************
FROMAGE BLANC
ASSIETTE DE FRUITS FRAIS

Je vous propose de refaire chez vous la recette des crêpes indiennes « chandeleur » oblige! elles étaient servies avec du sirop de palmier et de la noix de coco. Le sirop de palmier a un goût curieux, je dirais à mi chemin entre le sirop d’érable et le caramel. Délicieux! Munissez vous d’une bonne poêle anti-adhésive et c’est parti!

Ingrédients:

  • 175 g de farine
  • 40 cl de lait de coco
  • 10 cl d’eau
  • 1 oeuf
  • 1 c. à soupe de sucre semoule
  • 2 pincées de sel, beurre.
Si vous avez un mixer, ne vous fatiguez pas, mettez tout les ingrédients et mixez jusqu’à homogéinisation complète. Sinon suivez ce protocole, dans un bol, verser le lait de coco sur l’oeuf battu. Donner 2 ou 3 coups de fourchette.Mettre la farine dans un saladier, avec le sucre et le sel. Faire un puits au centre. Incorporer peu à peu le contenu du bol, puis l’eau, en remuant bien à l’aide d’une cuillère en bois. Dans le cas où il y aurait des grumeaux, passer la pâte à travers un chinois ou une passoire fine. Laissez reposer au moins 30 min. Cuire à feu moyen doux 2 à 3 minutes par crêpes. 

Coffee India
27 rue Gassendi
75014 Paris
www.coffeeindia.fr

ps: TheBaker we are waiting you  for the next time.

Alisha Chinoy, Shankar Mahadevan – Kajra Re

Catégories
cakes cheese cake philadelphia

American road trip #3: Original New York Cheesecake


Après un longue absence je vous livre aujourd’hui la fameuse recette du cheesecake que vous avez tous vu sur la page Facebook. Il s’agit de la recette originale du New york cheesecake, elle provient du célèbre livre de recette « Junior’s Cook Book ». Je l’ai trouvé sur le site de Lola, je l’ai réadapté pour vous proposer une recette de cheesecake au chocolat blanc!
La recette est faite pour donner un cheesecake de 22cm de large et 6cm de haut. Un moule à charnière peut s’avérer nécessaire.

 Ingrédients: 


150g de Mcvities Original crackers ou d’autres biscuits de votre choix
50g de beurre fondu
1 cuillère à soupe de gingembre en poudre ou frais (en purée)
1/2 cuillère à soupe de muscade 

900g de cream cheese Philadelphia à température ambiante.
250g de sucre 
30g de maïzena 
15g de sucre vanillé 
2 oeufs
180 ml de crème fraîche liquide (min 30% de matière grasse) 
250g de chocolat blanc


1) Faire fondre le chocolat blanc dans la crème liquide à feu doux, laissez refroidir. Dans un sac en plastique ou au robot, réduisez en poudre les biscuits. y ajouter le beurre fondu avec le gingembre et la muscade. mélanger et tapisser le moule. Réservez. Préchauffer le four à 175°C. Ne pas utiliser le mode chaleur tournante, cela risque de cuire le cheescake trop vite et de le fissurer! 

Petit secret de chez Junior’s: Bien respecter le mélange en 2 étapes (point 2 et 3)

2) Mettre 225g de Philadelphia, 75g de sucre et la maïzena dans un large bol et battre avec un mixer électrique à vitesse lente jusqu’à ce que le mélange devienne crémeux, environ 3 minutes, tout en raclant les côtés à plusieurs reprises. Ajouter et mélanger ensuite le reste de Philadelphia en 3 fois en raclant bien les bords entre chaque ajout.

3) Augmenter la vitesse du mixeur sur medium (pas plus vite) et battre avec le reste de sucre suivi de la vanille. Ajouter ensuite les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque oeuf. Verser ensuite le mélange crème-chocolat blanc et mixer jusqu’à ce que ce soit complètement homogène. Attention à ne pas trop mixer au risque de faire monter la crème!


4) Emballer le fond extérieur de votre moule à charnière avec du papier aluminium* Graisser la partie intérieure en veillant à ne pas oublier les côtés. (Astuce du Master Baker: après avoir beurré le moule, le fariner légèrement pour un démoulage plus lisse.) Verser la préparation dans le moule et déposer votre moule bien emballé dans un récipient plus large ( ou la plaque de cuisson du four ) rempli d’eau chaude à environ 2,5cm de hauteur du moule à charnière. Enfourner environ 1h15 ou jusqu’à ce que le dessus de la préparation soit légèrement doré. Pour moi, 1h a largement  suffit donc il vaut mieux bien surveiller sur la fin Ne surtout pas ouvrir le four durant les 30 premières minutes!

*L’aluminium permet de protéger le moule contre les infiltrations d’eau pouvant émaner du bain-marie.

5) Une fois cuit, retirer du four et laisser refroidir dans son moule pendant 2h, sans y toucher (je sais c’est dur)! Ensuite toujours en laissant le cake dans son moule, le couvrir d’un film plastique et le mettre au frigo pour minimum 4h. il est meilleur le lendemain, servi avec des copeaux de chocolat blanc et du coulis de framboise. 

Ronan Keating – When You Say Nothing At All